Une maison passive est pensée dès sa conception et doit regrouper 6 critères indispensables : 

Les caractéristiques de la maison passive

Bioclimatique

Grâce à son orientation, la maison passive tire le meilleur parti du rayonnement solaire, grâce à la présence de baies vitrées au sud, de pièces tampon au nord (garage, cellier...) et de l’installation d’un écran végétal en été (arbres)...

 

Compacte

Les maisons passives sont compactes pour présenter le moins de surface de façade aux aléas climatiques et limiter les déperditions de chaleur en hiver et de fraîcheur en été.

 

Etanche à l’air

La maison passive est jusqu’à 4 fois plus performante qu’une maison construite avec la norme thermique actuelle (RT 2012).

 

Très bien isolée

Grâce notamment à une isolation par l’extérieur, du triple vitrage et aucun pont thermique, la maison passive bénéficie d’une isolation optimum.

 

Ventilée

La ventilation double flux performante permet d’assainir l’air intérieur et de réguler de manière homogène la température dans toute la maison, sans déperdition de chaleur.

 

Sans chauffage

70% des besoins de chauffage sont couverts par les apports solaires, le reste étant les calories générées par les habitants et leurs appareils ménagers.